• La présence

    Le bruit que fait le frigo quand je dors a réveillé ma torpeur silencieuse.

    L'espace qui emplissait la pièce était muet, concentrant mon ouie, soit disant endormie, sur ce bruit inouï.

    Nettement permanent , pourtant jamais je ne l'avais remarqué.

    C'est la présence prenante du silence qui m'a donc rendue attentive au moteur ronronnant du frigidaire,la nuit et que ce menu fretin me réveille.

    Le frigo a donc un moteur.

    Je me rendors avec cette impression : le silence serait il une présence  ?  Celle qui rend l'espace habitable,et qui nous  donne joyeusement plus de présence : attentif à l'autre, attentif à l'objet qu'on ne perçoit pas dans le brouhaha du temps au sein duquel les bruits s'empilent.Le Silence,un  allié né,présent de l'éternité.

    Mais alors le temps est un espace ?Je méditerai la dessus dès mon réveil.

    Le temps de me retrouver en présence du silence.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :